Lot-et-Garonne : terres d’agri-innovations

Comme le veut la tradition, le Crédit Agricole d’Aquitaine organisait, lundi 5 décembre, son Rendez-vous Territorial du Lot-et-Garonne. L’occasion de se pencher, avec des spécialistes, le temps d’une soirée, sur la question des « Terres d’agri-innovations ». Une manière de marquer sa présence territoriale en contribuant, à travers cet évènement, à une certaine ouverture d’esprit pour développer la conscience collective et dynamiser les points de vue.   Des spécialistes incontournables Pierre Sabatier, créateur d’entreprise et économiste a brillé par la justesse de son expertise, son indépendance d’esprit, sa liberté de ton et son regard décalé. Actualité, innovation, croissance, enjeux de l’agriculture… il a proposé son analyse sur un monde qui change. Selon lui, « le moteur de l’innovation repose sur 3 mots clés : vision, risque, échec. Les votes anti-establishment : Brexit, élection de Trump, le non italien… qui se multiplient partout expriment le mécontentement des populations qui font le constat de l’obsolescence de nos modèles de croissance. Nous ne sommes pas en crise mais en transition. La période actuelle va ouvrir sur un temps de recréation des modèles de société. Pour l’agriculture française, le modèle coopératif doit être au cœur du dispositif, avec la mise en réseau des moyens de production, des innovations, … ». Un table-ronde d’experts était proposée en deuxième partie de soirée, avec : Patrick Grizou, président du groupe coopératif Terres du Sud, Alain Saphy, président du GIE Thématik’Agri 2020, Vincent Costes, directeur général du Pôle de compétitivité Agri Sud-Ouest Innovation, Gilles Recour, directeur de l’Agropole, technopole agroalimentaire et Rémi Gilbert, directeur général et co-fondateur de Comerso, startup engagée dans la lutte anti-gaspillage. Des échanges très riches autour de questions comme : comment animer le territoire, comment faire pour que cela profite à tout le monde ? Faut-il avoir peur de l’innovation ?  Selon P. Grizou, « la meilleure innovation, c’est de partager les idées. On a ce lien au territoire, au terrain, et donc ce rôle d’accompagnement des agriculteurs. Le modèle coopératif est la clef de l'avenir en agriculture». A. Saphy et V. Costes confortent cette position de réseau et d’innover en commun : « notre raison d’être est de travailler tous ensemble ». Pour V. Costes : « notre méthode c’est de les faire discuter ensemble, au travers de clubs de l’innovation». R. Gilbert, trouve que l’on peut vraiment se faire épauler, « il y a beaucoup de pépinières d’entreprise, de réseau d’accompagnement, de très bons acteurs, avec des labos de recherche : il ne faut pas hésiter à pousser les portes ! ». Enfin, selon G. Recour, « Le métier d’agriculteur est en train de changer, il faut se donner les moyens d’innover, on recherche une matière première de meilleure qualité. » Comme quoi, tradition et innovation ne sont pas incompatibles. L’innovation est une constante en agriculture. Coopératif, collectif, confiance, durable, évolution, tradition : voici des mots souvent prononcés lors de cette soirée et qui représentent bien les valeurs du Crédit Agricole.   Des startup innovantes : l’exemple Comerso Pour alimenter les échanges et s’appuyer sur des exemples concrets, le Crédit Agricole d’Aquitaine avait convié une jeune startup, Comerso, spécialisée dans la lutte contre le gaspillage alimentaire. « Nous proposons un ensemble d’outils permettant la collecte des denrées invendues auprès des entreprises, le transport sécurisé des produits et la distribution des dons aux associations. » La startup rejoindra bientôt le Village by CA Aquitaine. Pour en savoir plus, >> découvrez la vidéo