Et si la ruralité était un atout ?

Le Crédit Agricole d’Aquitaine avait donné rendez-vous à ses clients sociétaires le jeudi 15 novembre au Pôle du Marsan de Saint-Pierre-du-Mont pour son traditionnel Rendez-vous territorial. Un rendez-vous cette année sur le thème de la ruralité. Ils ont décidé de vivre à la campagne et l’assument, certains n’en sont jamais partis, d’autres y sont revenus, d’autres encore s’y installent sous l’étiquette « néoruraux ». Les villages qui se rêvent métropole, les métropoles qui rêvent de campagne… Alors pourquoi croire au milieu rural ? Oui, il y a des personnes qui s’investissent, qui investissent, créent, travaillent, vivent dans ce monde rural qu’on dit souvent en perdition. Gens des villes, gens du monde rural : en quoi étaient-ils différents, en quoi se rapprochent-ils maintenant ? Qu’est-ce qui rend un territoire attractif aujourd’hui pour les français ? Quelles sont les conséquences du phénomène de métropolisation ? Quel type de politique publique faut-il mener pour que la croissance des métropoles profite au développement démographique et économique des campagnes ? Autant de questions abordées lors des débats de cette soirée sur le thème : Et si notre ruralité était un atout ?  Jack BOUIN, Directeur Général et Rémi GARUZ, Président du Crédit Agricole d’Aquitaine ont accueilli les invités et ont rappelé le rôle de 1er financeur de l’économie du Crédit Agricole d’Aquitaine, et le dynamisme de notre région, "Nous avons la chance d’être une banque dynamique dans une région dynamique, porteuse d’avenir, avec de nombreux projets, en milieu urbain mais aussi en secteur rural." Quand à la thématique retenue pour cette réunion : " Nous sommes la banque de la ruralité, et c'est biensûr pour nous une réelle préoccupation et nous interroge sur notre type de présence demain en secteur rural." Jean VIARD, était l’invité d’honneur de ce rendez-vous territorial dans les Landes. Jean Viard est un chercheur en sociologie et spécialiste du territoire. Diplômé en économie de l’Université d’Aix-en-Provence et docteur en sociologie, il se penche en particulier sur les thématiques des vacances, du temps libre ou encore des 35 heures de travail. Les temps sociaux constituent ainsi une de ses expertises. Jean Viard est également spécialiste des questions agricoles et d’aménagement de l’espace, ayant notamment travaillé sur la ville de Marseille. Jean Viard a dirigé des groupes de prospective tourisme au Commissariat au Plan et à la Datar. Aujourd’hui directeur de recherches CNRS au CEVIPOF (Centre de recherches politiques de Sciences Po), ses diverses expériences ont contribué à asseoir sa notoriété dans le domaine de l’aménagement du territoire. Celui-ci a présenté les enjeux de la ruralité et les transformations engagées. Il a souligné la nécessité "d'organiser des liens, de penser la mobilité, d'inventer un territoire où l'on veut vivre". Sa présentation était suivie d’une table-ronde avec des acteurs du territoire, qui ont témoigné de leurs initiatives dans ce domaine : Luc PABOEUF, Co-porteur de la Chaire Crisalidh Innovation sociale & Territoires (Chaire qui a pour vocation d’intéresser les chercheurs en Sciences Humaines et sociales à ce qui se passe dans les territoires et la ruralité), et Membre du directoire de l’ADI Nouvelle-Aquitaine, une agence de développement et d’innovation. Dominique COUTIERE, Maire de la commune de Labrit, Président de la communauté de commune, 1er vice-président du conseil Général en charge des finances, et Président Directeur Général de Biolandes, leader des matières premières naturelles à destination de la parfumerie et producteur de compléments alimentaires à Rennes et Loriol. François GARRAIN, ancien sportif de haut niveau, et Président du festival MUSICALARUE depuis 50 ans. Un « chef d’entreprise bénévole », à la manœuvre d’un vrai projet territorial. Bernard LARRIVIERE, Directeur Bancaire et Assurance sur le site d’Aire, et Pascal TAUZIN, Vice-Président délégué sur les Landes, ont conclu ces échanges, en remerciant les intervenants pour la qualité des échanges, le public venu très nombreux, et en rappelant la volonté du Crédit Agricole d'Aquitaine d'être créateur de liens.