Nemea ouvre son capital pour lancer de nouvelles résidences services

Source : creditagricole.info Nemea est l'un des leaders français de l’exploitation de résidences services pour le compte d’investisseurs. Le groupe bordelais souhaite doubler son chiffre d'affaires à l'horizon 2020. Il a ouvert une nouvelle fois son capital à quatre investisseurs financiers, dont Grand Sud-Ouest Capital et Crédit Agricole Aquitaine Expansion. C’est l’un des leaders français de l’exploitation de résidences services pour le compte d’investisseurs et, pourtant, Nemea reste peu connu du grand public. Fondé en 1994 par Pascal Recorbet, qui a fait ses armes au Club Méditerranée et dans la promotion immobilière, le groupe bordelais réalise un chiffre d’affaires plus de 40 millions d’euros, qu’il ambitionne de multiplier par deux à l’horizon 2020. Des auberges de jeunesse et des résidences senior d’un genre nouveau Cette croissance,  le président et fondateur du groupe Nemea compte l'alimenter avec quelques bonnes idées : « Nous voulons créer de nouveaux types de résidences, pour répondre à l’évolution des besoins de deux types de population, les jeunes nomades et les seniors autonomes. Aujourd’hui, ils ne trouvent pas de réponses adaptées à leur demande », constate Pascal Recorbet. Il prévoit d'ouvrir dans les années à venir ses propres auberges de jeunesse ainsi que des résidences seniors. Nemea tire sa force de sa capacité à garantir une bonne rentabilité aux investisseurs qui financent les programmes immobiliers. « En intervenant très en amont des projets, nous choisissons avec soin les emplacements et suivons de près la réalisation. Enfin, nous assurons la gestion de A à Z des logements. » 200 emplois créés d’ici 2020 L’international est également au programme, dans le cadre d’une stratégie de développement que le Crédit Agricole accompagne depuis plus de dix ans. « Nemea vient d’ouvrir une nouvelle fois son capital à quatre investisseurs financiers, dont Grand Sud-Ouest Capital et Crédit Agricole Aquitaine Expansion », détaille Christophe Mouisset, directeur Espace ETI et Grandes Entreprises au Crédit Agricole d’Aquitaine. L’entreprise prévoit de recruter environ 50 personnes d’ici 2020, soit le double de ses effectifs actuels.